Elaboration du business plan et offre de services du futur CMVB

To apply for this job sign in to your existing account or register an account for free.
Last update: 6 days ago Last update: Jan 23, 2023

Details

Deadline: Feb 3, 2023
Location: Congo Congo
Organization: Expertise France (formerly Agence Francaise D’expertise Technique Internationale)
Sectors: Training, Food Processing & Safety Training, Food Processing & Safety
Job type: Contract, up to 4 months
Languages:
French French
Work experience: <1
Date posted: Jan 23, 2023

Attachments

Description

Description de la mission

La consultation a pour objectifs :

De déterminer les coûts de fonctionnement annuels du futur Centre Multiservices de Valorisation des Bioressources (CMVB) (de manière non exhaustive : fluides, RH, matières premières, fournitures diverses, maintenance etc.) en tenant compte de la réalité des coûts en République du Congo ;
De rédiger un catalogue de l’offre de services avec les coûts afférents, de manière réaliste et tenant compte de la réalité congolaise ;
De déterminer les cibles à atteindre en matière de recettes issues du mécénat et de la commercialisation des services ;
De déterminer les montants estimatifs de la subvention à percevoir du MESRSIT.

Le prestataire devra livrer :

Un catalogue de l’offre de services avec les coûts afférents (permettant d’obtenir une marge réaliste)
Un budget annuel comprenant l’ensemble des charges et produits (et leur répartition)
Un business plan (plan de développement) permettant d’envisager d’arriver à l’équilibre au cours des 3 premières années d’existence du CMVB

La consultation est prévue à compter du 15 février 2023. Les livrables devront être produits avant le 15 mars 2023.
Description du projet ou contexte

La présente consultation s’inscrit dans le cadre du projet d’Appui à la Modernisation de l’Enseignement Supérieur (AMES) au Congo Brazzaville.

La finalité du projet est de contribuer au développement socioéconomique du Congo sur les axes prioritaires identifiés par le Plan National de Développement (PND), par l’amélioration de la qualité de son système d’enseignement supérieur.

Les objectifs spécifiques poursuivis par le projet sont de :

Contribuer à la modernisation du système d’enseignement supérieur à travers des appuis structurants sur la gouvernance et la qualité du système (Composante 1)
Volet 1.1 – Appel à projets en soutien aux initiatives d’amélioration de la qualité des formations et de la recherche.
Volet 1.2 – Soutien au renforcement de l’École normale supérieure (ENS)
Volet 1.3 – Participation à l'amélioration de la qualité et de la gouvernance du secteur : structuration des écoles doctorales, développement du Centre de pédagogie universitaire (CPU) et appuis flexibles aux chantiers clés de la gouvernance du secteur.

Intervenir de manière ciblée sur l’amélioration de la qualité des formations, des résultats de la recherche et de l’employabilité des diplômés, sur une thématique prioritaire, ciblée et fédératrice, à titre de démonstrateur : la valorisation des bio ressources (composante 2)
Volet 2.1 – Construction et équipement d’un centre multiservices de valorisation des bio ressources (CMVB)
Volet 2.2 – Appui à la structuration et au démarrage du CMVB
Volet 2.3 – Renforcement de la qualité des formations et de la recherche dans le domaine de la valorisation des bio ressources

Redynamiser les partenariats et coopérations scientifiques (notamment avec des institutions françaises) en matière de recherche et de formation (composante 3)
Volet 3.1 – Soutien au développement des partenariats et communication
Volet 3.2 – Gestion, pilotage, suivi et évaluation du projet.

Le projet est prévu pour une durée de 4 ans (2020-2024). Il est placé sous la maîtrise d’ouvrage du Ministère en charge de l’Enseignement Supérieur (MES) et bénéficie d’une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), mise en œuvre par Expertise France, afin d’accompagner la gestion technique et financière du projet.

Cette consultation s’inscrit dans la composante 2 du projet d’appui à la modernisation de l’enseignement supérieur qui vise, notamment, la construction d’un Centre Multiservices de Valorisation des Bioressources (CMVB) sur le site de l’Université Marien Ngouabi, à Brazzaville.

Ce centre comportera un plateau technique permettant de transformer/stabiliser/conditionner les matières premières à petite échelle et de contrôler les principaux paramètres de fabrication et de conservation (activité en eau, charge microbienne, pH, etc.).

Ce plateau technique permettra deux types d’activités :

Recherche et formation :
Travaux pratiques des étudiants de formation initiale des parcours Licence, Master et Ingénieurs, Doctorat dans le secteur agroalimentaire tant à l'ENSP qu'à la FST
Travaux pratiques des étudiants de formation initiale des parcours Licence des établissements d'enseignement supérieur privé ayant une offre agroalimentaire
Essais de fabrication et analyses pour les travaux de recherche appliquée
Commercialisation de services

Services aux TPE et PME du secteur (analyses, formation continue courte du personnel, documentation et veille technologique)
Appui technique et productif aux porteurs de projets
Soutien à la production (location des machines etc.)

Description

Le CMVB disposera notamment de :

Une halle de technologie équipée de pilotes à petite échelle permettant la transformation, la stabilisation et le conditionnement des matières premières d'origine biologique correspondant aux principales spéculations existant au Congo
Un laboratoire d'analyses physico-chimiques
Un laboratoire d'analyses microbiologiques
Un laboratoire d'analyses sensorielles
Un local technique et un local de stockage
Un centre de documentation scientifique et technique
Des salles de travail et des bureaux

Organisation

Le CMVB sera animé par une équipe qui reste à déterminer mais devrait être composée d’environ 6 personnes affectées au CMVB par les établissements publics du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation technologique (MESRSIT) :

Un Directeur responsable de la bonne marche du centre (planification de l'utilisation des locaux, gestion de l'équipe permanente, choix d'intervenants, préparation de devis, etc.) et de son animation scientifique et technique
Un comptable/gestionnaire
Un responsable des analyses physicochimiques
Un responsable des analyses microbiologiques
Un responsable de la maintenance
Un responsable de la documentation et/ou un responsable du développement

Le statut juridique de l’établissement sera une fondation, ce qui permettra notamment de percevoir des dons et legs (sous forme de mécénat, par exemple).

Le personnel (enseignant-chercheur) sera mis à disposition par l’UMNG.

Il est prévu que le projet AMES finance un fonds d’amorçage permettant de démarrer les activités. Ensuite, l’objectif est de parvenir à l’équilibre en ayant recours à l’ensemble des leviers décrits ci-dessus (auquel viendront s’ajouter les fonds issus de la réponse à des appels à projets).
Profil souhaité

Le consultant devra témoigner d’une expérience en matière de gestion d’une plateforme de transformation agro-alimentaire.

Une expérience des pays du Sud est souhaitable, en particulier d’Afrique centrale.
Informations complémentaires

La candidature devra comprendre :

Le CV du consultant
Une proposition technique et financière chiffrée, mettant en évidence la méthodologie souhaitée

La durée estimative de la mission est établie à 10 jours.

La mission devra comprendre au moins 5 jours ouvrés sur le terrain au Congo. L’organisation de la mission s’effectuera en étroite collaboration avec la Chef de mission Expertise France, à Brazzaville.

Le consultant pourra être amené à travailler en binôme avec un consultant local.
Critères de sélection des candidatures

Le processus de sélection des candidats s'opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :

Compétences du candidat en lien avec la mission d’expertise
Expériences du candidat en lien avec la mission d’expertise
Compréhension par le candidat du rôle de la mission au sein du projet de coopération.