Gestionnaire en Charge des Subventions – Projet MASFAN

To apply for this job sign in to your existing account or register an account for free.
Last update: 11 days ago Last update: Jan 25, 2023

Details

Deadline: Feb 24, 2023
Location: Niger Niger
Sectors: Grants & Grant Schemes Grants & Grant Schemes
Job type: Contract, 12 months +
Languages:
French French
Work experience: From 2 years
Date posted: Jan 25, 2023

Attachments

No documents to display

Description

Description de la mission

Le projet prévoit un budget important pour des subventions aux autorités nigériennes, et potentiellement à d’autres bénéficiaires pour des budgets moins conséquents. Sous la responsabilité du chef de projet, le/la gestionnaire en charge des subventions accompagnera les partenaires du projet dans le suivi de la contractualisation, de l’exécution et du contrôle administratif et financier des subventions octroyées. 

Responsabilités :

De manière générale, le/la gestionnaire en charge des subventions assumera les responsabilités suivantes :

Il/elle participe et/ou met en place les outils, contrats et dispositifs de suivi des subventions avec toutes les parties prenantes concernées. Il/elle est en charge des échanges quotidiens avec les partenaires pour le suivi de l’exécution des subventions.

En lien avec les membres de l’équipe, il/elle assure le contrôle qualité de la production des rapports techniques et financiers, et des pièces justificatives soumis par les bénéficiaires des subventions, afin d’assurer leur conformité aux procédures exigées. 

Tâches :

A ce titre et de manière non exhaustive, les responsabilités du/de la gestionnaire en charge des subventions, porteront sur les aspects suivants :

Suivi de l’exécution des subventions

Suivi des opérations et des obligations contractuelles des subventions, réception des demandes de validation, participation aux comités de suivi, aux visites terrain ;
Suivi du reporting technique et compilation des livrables ;
Coordination des audits des rapports financiers des subventions ;
Contrôle des rapports financiers et des rapports d’audit, vérification des demandes de versement ;
Contrôle de l’exécution des procédures (achats et passations de marchés, justificatifs etc.) ;
Archivage des pièces. 

Appui à la procédure d’appels à projets et à l’octroi des subventions

Appui à la préparation des appels à projets ;
Appui à la diffusion des appels à projet : organisation des réunions d’information dans les régions concernées ;
Appui au processus d’évaluation et de sélection des porteurs de projets ;
Contrôle de conformité et vérification administrative des candidatures/des offres selon les procédures en vigueur ;
Appui à l’instruction des projets sélectionnés ;
Préparation des contrats et formalisation des documents internes. 

Appui à la montée en compétence des partenaires sur la gestion de la subvention

Préparation, organisation et animation de courtes séances de briefing et formations à destination des partenaires pour l’appropriation des procédures en vigueur ;
Rédaction d’un manuel de gestion de subventions à destination des bénéficiaires des subventions. Ce manuel comprendra une description complète des procédures et des étapes à réaliser pour la mise en œuvre des subventions (règles de passation de marché ; demandes de versement…) ;
Animation du suivi régulier de la gestion administrative et financière auprès des bénéficiaires (organisation de réunion, mise en place de formation additionnelle, etc.). 

Suivi-évaluation des projets

Appui à la mise en place de systèmes de suivi-évaluation adéquats et à la sélection d’indicateurs au niveau de chaque projet financé ;
Suivi de l’évolution et compilation des résultats.

Description du projet ou contexte

Le projet MASFAN ou « Mesure d’assistance au titre de la facilité européenne pour la paix afin de soutenir les forces armées nigériennes », financé par la Facilité Européenne pour la Paix (FEP) de l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France pour une durée de trois ans, a pour objectif général de contribuer aux renforcement des capacités et de la résilience des Forces Armées Nigériennes (FAN) pour défendre l'intégrité de leur territoire et la souveraineté du Niger ainsi que de mieux protéger la population civile contre la menace terroriste qui s'accroit.

Ce projet s'inscrit dans le plan de montée en puissance des FAN, appelées à atteindre à l'horizon 2025 un effectif de 50 000 personnes et qui doivent se doter des capacités logistiques correspondantes. Ces efforts visent à répondre à la forte dégradation de la situation sécuritaire du pays depuis 2014, en proie aux groupes armés terroristes, avec en ligne de fond le récent redéploiement vers le Niger d'une partie des efforts de lutte contre le terrorisme au Sahel.

Les actions menées se concentreront sur deux composantes (présentées ci-dessous) qui seront effectuées dans le cadre d’une approche partenariale avec la République du Niger, plus particulièrement avec les forces armées nigériennes (FAN) :

la création d’un Centre de formation des techniciens des armées (CFTA) pour centraliser, renforcer et mieux structurer les capacités des FAN dans le domaine de l’appui logistique, situé à quelques kilomètres de Niamey;
la construction d’une Base opérationnelle avancée (BOA) visant à réduire la vulnérabilité des FAN.

Profil souhaité

Diplômes et expériences :

Diplôme d’étude supérieure d’au moins BAC + 2, dans le domaine de la gestion administrative et financière/comptabilité ou autre discipline pertinente ;
Avoir une expérience dans le suivi de subventions ;
Avoir une expérience en gestion financière de contrat dans le cadre de projet de coopération ;
Minimum 2 ans d’expérience professionnelle sur un poste similaire ;
Une expérience professionnelle dans le domaine de la coopération internationale et/ou de la sécurité sera un atout. 

Compétences et aptitudes :

Intérêt pour le secteur de la sécurité ;
La connaissance des procédures de gestion de l’AFD et de la gestion des projets financés par les bailleurs de fonds est un avantage ;
Disposer de bonnes capacités de rédaction en français et de synthèse (aptitude à rédiger et à présenter des documents de qualité) ;
Avoir une excellente maitrise de l’outil informatique (Excel, Word, Access, Power Point) ;
se, sens de l’organisation, capacité à gérer les priorités et à travailler sous pression en équipe, respect de la confidentialité ;
Capacité à préparer, gérer et animer les réunions ;
Capacité à adapter le langage, le ton, le style et le format par rapport aux parties prenantes concernées ;
Avoir une personnalité flexible et persévérante, pouvant établir et maintenir une bonne relation professionnelle avec des partenaires sensibles politiquement.

Informations complémentaires

Candidature

Les candidatures doivent impérativement comporter un CV (de maximum 2 pages) mentionnant des références professionnelles et une lettre de motivation en français précisant la référence du poste. Les dossiers incomplets ne seront pas évalués.

Passée votre candidature et sans réponse de notre part dans un délai de 07 semaines, veuillez considérer que votre candidature n’a pas été retenue.

Les candidat.es intéressé.es par cette opportunité sont invité.es à soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.

Sélection

Le processus de sélection du le/la gestionnaire en charge des subventions se fera selon le séquençage suivant :

Etude des candidatures reçues et liste restreinte élargie (« Tri ABC ») établie par Expertise France ;
Evaluation et choix des candidats retenus pour un test écrit (« Tri A et B+), qui pourront être effectués à distance ;
Evaluation et choix des candidats retenus pour un/des entretien(s) ;
Validation définitive du choix après prise de deux ou trois références ;
Communication au candidat retenu et démarrage de la phase d'intégration-formation.