Expert(e) Technique en Politique et Gestion Budgétaire

To apply for this job sign in to your existing account or register an account for free.
Last update: Nov 29, 2022 Last update: Nov 29, 2022

Details

Deadline: Dec 27, 2022 Deadline for applications has passed
Location: Mauritania Mauritania
Sectors: Macro-Econ. & Public Finance Macro-Econ. & Public Finance
Job type: Contract, 12 months +
Languages:
French French
Work experience: From 10 years
Date posted: Nov 29, 2022

Attachments

No documents to display

Description

Description de la mission

Dans le cadre du Programme d’appui à la gouvernance financière et administrative en Mauritanie (PAGFAM), Expertise France recrute un-e expert-e en politique et gestion budgétaire, pour accompagner la mise en oeuvre de la budgétisation par objectifs de programme prévue par la nouvelle Loi Organique relative aux Lois de Finances (LOLF) adoptée en octobre 2018.

Il/elle sera amené(e) à travailler de manière rapprochée avec l’administration mauritanienne, directement et au quotidien avec la Direction Générale du Budget (DGB) et de façon régulière avec l’ensemble des interlocuteurs de la DGB impliqués dans les processus de prévision et d’exécution budgétaire tant en recettes qu’en dépenses : directions et services des ministères économiques et financiers, de la Fonction publique et gestionnaires publics/ordonnateurs (représentants des départements ministériels, collectivités territoriales et opérateurs publics).

En synergie avec les autres experts du PAGFAM, mobilisés par Expertise France dans le cadre du projet et avec l’implication complémentaire d’experts intervenant en missions court terme ponctuelles ou perlées, l’expert(e) contribuera principalement à la réalisation de la sous-composante 1.1. BUDGETISATION PAR OBJECTIFS DE PROGRAMME , et notamment aux activités suivantes:

Appui à la mise en œuvre du nouveau cycle budgétaire visant :le renforcement des capacités du Ministère des Finances (MF) en matière de politique budgétaire ;
la mise en œuvre de la nouvelle nomenclature budgétaire et comptable et la réalisation des tableaux de correspondance entre cette nomenclature et les nomenclatures CFAP et SFP ;
l’amélioration des prévisions des recettes et des dépenses et de calcul des dépenses fiscales ;
la formalisation et la validation des macro-processus budgétaires en conformité avec la réglementation ;
la rédaction d’un texte de création d’une agence de financement des collectivités territoriales et d’un code de gestion financière pour les collectivités territoriales.

Appui au pilotage de la performance des programmes visant :la production des Programmes annuels de performance (PAP), l’élaboration des objectifs et des indicateurs de performance conformément à ce qui est prévu dans la LOLF ;
la démarche de budgétisation « au premier Ouguiya »
l’élaboration d’un référentiel d’activité;
la formation des responsables ministériels aux nouvelles procédures ;
l’expérimentation d’une comptabilité analytique.

En lien avec les activités prévues dans la composante 2 du PAGFAM et les autres programmes d'assistance technique financés par l'Union européenne

Appui à la maitrise des effectifs et de la masse salariale visant :le renforcement des capacités de pilotage et maitrise par l’application des nouvelles techniques et procédures issues de la LOLF (plafonds d’emplois autorisés, fongibilité asymétrique, calcul des ETP, ETPT, GVT) ;
la réalisation d’une étude actuarielle concernant les dépenses de pensions.

Appui à la modernisation des structures administratives dans le contexte LOLF, en visant :la rédaction d’un décret précisant les attributions du Responsables de programme ;
la mise en place d’un dialogue de gestion au sein des départements ministériels ;
le renforcement des capacités des contrôleurs financiers ;
la révision de l’arrêté relatif à la nomenclature des pièces justificatives ;
la mise en place du contrôle interne budgétaire dans les départements ministériels ;
la mise en place de cellules de contrôle de gestion dans les départements ministériels ;
l’amélioration du pilotage des politiques transversales ;
le renforcement des capacités des Responsables de programmes en matière de management public, conduite du changement et pilotage par la performance ;
le renforcement des capacités de programmation et pilotage budgétaires des gestionnaires publiques ;
la sensibilisation des élus locaux et parlementaires.

Appui à la prise en compte du genre dans les Budgets programme visant :la sensibilisation et la formation à la budgétisation sensible au genre (BSG) ;
l’élaboration d’objectifs et d’indicateurs pour encourager la prise en compte de l’égalité de genre dans les politiques publiques à travers les documents budgétaires.
Description du projet ou contexte
Le programme d'appui à la gouvernance financière et administrative (PAGFAM) vise l'amélioration de la gouvernance en Mauritanie à travers l'appui à la réforme des finances publiques, déjà engagée et accompagnée par les projets PAGEFIP 1 et 2 (2017 -2022), et la réforme de l'administration publique. Le projet prévoit de (i) continuer les appuis auprès du Ministère des Finances visant une gestion des finances publiques plus efficace, à travers la mise en œuvre de la LOLF adoptée en octobre 2018 et l'amélioration des ressources intérieures (Gouvernance financière) ; et (ii) d'intensifier et structurer les appuis visant la réforme de la fonction publique (Gouvernance administrative).

L’objectif général du programme est d’améliorer la gouvernance économique et administrative en stimulant la réforme des finances publiques et de l’administration nationale au bénéfice des divers secteurs sous-tendant l’action publique.

La réalisation de l’objectif général passe par la réalisation de l’objectif spécifique suivant :

accompagner les réformes des finances publiques, de l’administration publique et de la fonction publique de l’Etat afin de les rendre plus efficaces et d’améliorer la qualité de service aux citoyens et aux citoyennes.
Cet objectif spécifique devra permettre d’assurer la pérennité des actions au sein de l’administration ainsi que l’appropriation des réformes par les acteurs qui y sont impliqués.

Pour accompagner les bénéficiaires, les activités ont été structurées en 2 composantes :

Composante 1. Coordination et conduite de la réforme des finances publiques
Sous composante 1.1 Budgétisation par objectifs de programme
Sous composante 1.2. Comptabilité publique et contrôles
Sous composante 1.3. Mobilisation des ressources fiscales et non fiscales
Coordination avec le projet P2FP : Formation professionnelle aux métiers des finances publiques
Composante 2. Coordination de l'action gouvernementale et conduite de la réforme de l’administration publiqueSous-composante - 2.1. Coordination de l'action gouvernementale, conduite des réformes et communication
Sous composante 2.2. Gestion et développement des Ressources Humaines
Sur l’ensemble de ces composantes, le projet vient en appui aux directions des Ministères concernées et s’inscrit dans une logique de transfert de compétences.

L’assistance technique est mise œuvre par une équipe projet principalement terrain (basée à Nouakchott) composée :

D’une directrice de programme partageant sa présence entre Paris et Nouakchott,
D’une adjointe à la directrice basée à Nouakchott,
D’une assistante de projet basée à Nouakchott,
D’un/une responsable administratif/ve et financier basé(e) à Nouakchott,
De 4/5 experts techniques basés à Nouakchott.

Profil souhaité

QUALIFICATIONS et COMPETENCES :

Diplôme de l’enseignement supérieur de niveau master ou équivalent dans un domaine pertinent avec la mission (ancien-ne élève d’un-e école/institut de formation des fonctionnaires aux métiers de la gestion et des finances publiques – catégorie A).

Excellente maitrise du français à l'écrit comme à l'oral

Maitrise des outils bureautiques

Fortes capacités d'adaptation et goût pour le travail en équipe

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE GENERALE ET SPECIFIQUE :

Expérience d’au moins 10 ans dans le domaine des finances publiques ;
Expérience significative des réformes budgétaires dans une administration publique ;
Expérience dans la conception et la mise en œuvre de documents programmatiques, procédures budgétaires et mise en place de budgétisation par programme.

EXPERIENCE/COMPETENCE, CONSTITUANT UN ATOUT SUPPLEMENTAIRE :

Expérience d’expatriation ou de mission de coopération
Connaissance ou expérience équivalent dans la mise en œuvre des activités au sein des projets financés par les bailleurs de fonds
Pratique de l'arabe

Informations complémentaires

Prise de fonction à partir de mars 2023.